Séparation

 
       "L'amour a toujours été pour moi la plus grande des affaires, ou plutôt la seule" .   Stendhal  
 
"Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons".  Sigmund Freud 
( Malaise dans la civilisation)
 
 
La séparation réveille souvent chez la personne qui la traverse, des angoisses importantes voir des affects proches d'un épisode dépressif.
Un investissement si fort conçernant une autre personne, le désinvestissement de ce lien , qui a duré dans le temps ne se fera bien entendu pas comme cela.
Un travail sur la durée sera souvent nécéssaire. 
Il est important de se donner " du temps". 
En effet une séparation douloureuse peut réveiller d'anciens vécus de séparation voir des angoisses d'abandon.
Il peut avoir été vécu dans l'enfance des angoisses archaiques liées à la peur de la perte" des premiers liens", une séparation à l'âge adulte peur voir ressurgir des angoisses de séparations datant de ces " temps archaiques". 
Bowlby par exemple en (1958) s'interroge sur les remaniements des relations dyadiques entre la mère et l'enfant.
Et surtout sur les retentissements psychiques que peut provoquer une séparation brutale et précoce sur le développement d'un jeune enfant.
Parfois une résurgence autour de " ce premier lien affectif " sera à l'oeuvre dans la séparation douloureuse vécue à l'age adulte.
Par la suite, les liens évoluent et peuvent laisser place à autre chose, une autre façon de les vivre, voir une autre façon "d'être" avec cette personne "quittée" ou "qui a quitté" parfois "le commun accord des deux".
Il y a souvent des questions. 
 
Il n'est pas rare que cette période de grand chamboulement pour la personne permette un travail psychothérapeutique riche pour elle car des remaniements psychiques importants ont lieu, remaniements qui permettent des élaborations intéréssantes et porteuses pour son cheminement personnel futur.
 
Certains artistes dans leurs chansons savent décrire et faire passer ce qui est traversé lors d'une séparation.
En effet au-delà de son universalité la musique permet, lors d'évènements de vie particulier d'exprimer des sentiments et d'être ainsi, un support des émotions.
Parfois les mots ne sont pas nécessaires, en effet, l’être humain peut ressentir une multitude de sentiments sans impliquer le langage humain.
C'est pourquoi la musique reste un outil de communication à part entière.
Dans ce concert de musique classique sur l'extrait de Vilvaldi nommé "Hiver", un décor de neige y est décrit. 
 Le froid mordant s'insinue doucement, un vent glacé au début y est exprimé par les cordes.
Le solo de violon exprime des notes rapides entrecoupés de piques de froid intense, les autres cordes ensuite expriment même la sensation de foid du corps, dans la tempête.
Dans les mouvements larges de la suite, des moments de répit sont exprimés à travers un solo doux de violon. 
C'est un hiver au sens symbolique qui est décrit avec le solo "large", une sérénité est retrouvée au coin du feu alors que la pluie tombe dehors. 
 
"Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches. Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches.
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux". 
Paul Verlaine